Acheter un bien immobilier

Fortement attachés à la propriété immobilière, vous êtes nombreux à vouloir acheter un appartement ou une maison pour en faire votre résidence principale, préparer votre retraite ou investir dans l’immobilier locatif.
Quelle que soit la raison de cet achat, certaines étapes sont indispensables pour mener à bien votre projet.Acheter sa maison

Etablir un budget pour son projet immobilier

Si cela semble évident, il est indispensable de connaître les sommes que vous pouvez consacrer à l’acquisition d’un appartement ou d’une maison.
Pour cela, il faut déterminer les économies que vous possédez et qui pourront constituer des apports dans le cadre du financement du projet.
Il est également nécessaire de connaître les sommes qui pourront être versées chaque mois en vue du remboursement du prêt bancaire. En effet, au regard des montants en jeu, il est fréquent de ne pas pouvoir payer « cash » son achat et de devoir souscrire un emprunt. Pour déterminer le montant de vos mensualités, les banques prennent comme référence un taux d’endettement de 33 %. Ce taux peut être adapté à la hausse ou à la baisse selon le profil, la situation des emprunteurs et le montant de leurs charges fixes (pensions alimentaires, remboursement d’autres crédits, etc.).
Au regard de votre apport et du montant des mensualités que vous pensez pouvoir rembourser vous obtiendrez une idée du prix global de votre projet. Ceci vous servira de base pour encadrer vos recherches.
Pour plus de précisions, des simulateurs sur internet et/ou un rendez-vous avec un conseiller bancaire ou un courtier en prêt immobilier peuvent permettre de clarifier et d’affiner vos capacités d’emprunt.

Fixer les critères de recherche de votre future habitation

En fonction de l’objectif recherché, qu’il s’agisse d’une résidence principale, d’un appartement pour un investissement locatif, ou d’une maison secondaire destinée à devenir votre lieu de vie à la retraite, les critères (superficie, accessibilité, localisation, transports, prix, etc.) seront différents.
Vous souhaitez investir pour louer à des étudiants ? Il faudra rechercher des petites superficies, s’assurer de la présence de lycées et/ou d’universités, ainsi que de l’existence de transports en commun.
Si vous cherchez une maison pour votre retraite, vous serez certainement plus attentif à l’accessibilité (pas d’ascenseur, pas de maison sur plusieurs étages, etc.), à la proximité des commerces et des services de santé, et à la vie de quartier (présence d’associations, etc.).
S’il est important de lister l’ensemble de vos souhaits, il est également primordial d’établir une hiérarchie entre eux afin d’être capable de faire certaines concessions pour s’adapter au marché immobilier. Êtes-vous prêt à avoir un bien moins grand pour rester dans un secteur géographique précis ? Le balcon et/ou le terrain sont-ils indispensables ou sont-ils des « plus » dont vous rêvez ?

Evaluer le marché immobilier local

Investir dans l'immobilierVous avez un budget et des critères, mais sont-ils cohérents avec le marché de l’immobilier ? Vous avez un budget de 100 000 € et rêvez d’acquérir un loft parisien ? Dans un marché tendu où le m² se négocie autour de 10 000 €, deux hypothèses s’offrent à vous, soit vous trouvez plus de budget, soit vous modifiez vos ambitions : il ne s’agira pas d’un loft à Paris mais d’une chambre de bonne, ou vous opterez pour un loft dans les départements de l’Aveyron ou de la Corrèze.
Votre projet ne doit donc pas être complètement extravagant, au risque de vous faire perdre du temps. Rien n’empêche cependant de rêvez (un peu) en ayant des critères supérieurs et en espérant la « bonne affaire ».
Pour connaître les prix pratiqués et les opportunités offertes dans le secteur géographique que vous souhaitez, vous pouvez faire le tour des agences immobilières et des sites internet de ventes entre particuliers (voici d’ailleurs, un exemple d’agence immobilière à Paris avec laquelle nous avons l’habitude de traiter). Vous obtiendrez ainsi une fourchette de prix au m² assez significative pour commencer à visiter.

Visiter des appartements, des maisons, et des terrains

Avant d’acheter un bien, il est indispensable d’avoir effectuer plusieurs visites immobilières. Qu’il s’agisse de terrains à construire ou d’appartements anciens, le fait de voir les lieux vous aide à clarifier vos attentes, en particulier lorsqu’il s’agit d’un premier achat immobilier.
étendue des travaux que vous êtes prêt à réaliser (gros oeuvre ou décoration), situation du bien (côté cour ou côté rue, proximité de la route ou d’un aéroport), bruits présents dans l’immeuble, entretien des parties communes dans une copropriété, présence d’un ascenseur, d’un parking, ou d’un extérieur (balcon ou jardin), vie de quartier, etc., tous ces éléments devront être analysés pour s’engager en toute connaissance de cause.

Choisir son bien immobilier et faire une offre d’achat

Coup de coeur ou choix de raison, après avoir vu et visité plusieurs biens vous en aurez certainement trouvé plusieurs qui correspondront à votre projet. Dans ce cas, soyez vigilant car si la réflexion peut prendre du temps, le marché immobilier de certaines villes, notamment sur le pourtour méditerranéen et dans la région parisienne, impose une importante réactivité pour faire une offre d’achat.
Pour déterminer le montant de votre proposition d’achat, il faut analyser le bien en fonction des prix du marché et évaluer les éventuels travaux à réaliser. Pour vous donner un ordre d’idée, le taux de négociation est en moyenne de 4 à 5 %. Là encore il existe de fortes différences selon les régions : de 1 % à 15 % selon le secteur, le type de bien, etc.

Négocier ses transactions immobilières

Il s’agit certainement du maître-mot dans un projet immobilier : ne pas hésiter à négocier.
Si vous avez recours à un prêt immobilier pour le financement : mettez en concurrence 2 ou 3 banques en plus de la vôtre, et pensez également à négocier l’assurance du prêt immobilier auprès d’autres organismes. à défaut de temps, vous pouvez faire appel aux services d’un courtier en prêt immobilier et en assurances.
Vous passez par l’intermédiaire d’un agent immobilier ? Là aussi, essayez de lui faire baisser sa part pour obtenir votre appartement au meilleur prix.
Enfin, pour le notaire en charge de la rédaction de la vente, une partie des frais sont négociables, alors n’hésitez pas à en discuter avec lui.
Si toutes ces négociations prennent du temps, elles permettent de réduire votre budget global de façon significative.

Vous êtes désormais prêt pour vous lancer sereinement dans un achat immobilier !

Signature pour la vente d'un logement