Lifestyle

Conseil beauté : faites peau neuve !

Rédigé par Claire

Pour le visage et le corps, voici les toutes nouvelles façons de gérer votre peau : qu’elle soit sensible, avec des imperfections ou mature. Vu le marché de la beauté, un soin spécifique vous attend forcément et juste pour vous, à condition de connaître et maîtriser les bons gestes.

Le grand nettoyage

Plus de 80 % des Françaises estiment que laver sa peau en améliore la qualité. Elles ont tout à fait raison ! Bonne nouvelle : depuis quelques années, le nettoyage est devenu soin et le démaquillage parfait. Mais il ne s’agit pas là de vous compliquer la vie, puisque le rituel peut se résumer à utiliser un pain dermatologique avec de l’eau.

Les nouvelles textures sont devenues expertes Qu’elles soient sous la forme d’un baume, d’une huile, d’une lotion ou d’un lait ultra léger, il y en a vraiment pour tous les goûts. Et ces goûts peuvent évoluer dans une même journée, parce que vous préférerez peut-être une lotion douce pour vous réveiller le matin mais le soir, vous aimerez un lavage à l’eau pour la sensation de propreté.

Toilette du soir

Lavez deux fois

Entre les cellules mortes, le maquillage, le sébum, les particules de pollution, et les toxines, le soir, votre peau a besoin d’une opération propreté pour enlever ce qui se voit et ce qui se voit pas. Idéalement, lavez-la deux fois.

Le démaquillage permet d’abord d’enlever toutes les particules grasses avec une texture type huile ou lait démaquillant. Ensuite, après ce démaquillage, vous lavez votre visage pour faire place nette, avec une eau micellaire, une lotion au même de l’eau et du savon. Des esthéticiennes préconisent ces rituels comme de véritables protocoles anti-âge.

Appliquez autant que possible votre produit démaquillant au doigt. Car le toucher vous permet de reprendre contact avec votre peau, en l’agressant le moins possible et en stimulant les tissus cutanés. Cette idée du double geste pour laver son visage est essentielle.

À chaque peau ses exigences

Chacun aspire à retrouver un teint frais et une peau toute douce, cependant :

Les peaux sensibles ont un besoin impératif de douceur.
Les peaux à imperfections recherchent la sensation de propre.
Les peaux matures veulent gagner en éclat et en fermeté.

Micellaire et bon coton

On la retrouvera souvent dans des produits pour peau sensible, et pour cause : la micelle est leur actif star. Elle est sphérique, et sa forme spécifique ainsi que ses extrémités lipophiles (qui captent le gras) lui permettent d’enlever les impuretés en douceur et de les emprisonner à l’intérieur de leur demi-sphère sans agresser la peau.

Indispensable : il est toujours préférable de se démaquiller avec du coton de pharmacie, de la marque Sterilux par exemple. En plus, avec le coton prédécoupé, vous prenez facilement la quantité qu’il vous faut. C’est un geste écologique. Les disques à démaquiller sont en effet parfois micro-abrasifs et font des dégâts rapidement : vous brillez plus en journée (car la peau est irritée, elle cherche à se protéger par un film lipidique, un excès de sébum) et elle risque de réagir aussi en faisant apparaître des imperfections.

Votre peau est sensible : conciliez douceur et fraîcheur

Quels sont les besoins de votre peau ?

Elle est souvent réactive, elle montre des signes d’inconfort et parfois elle est grasse en même temps ? Elle peut aussi être marquée par la rosacée voire la couperose ? Pour toutes les formes de sensibilité, le lavage à l’eau n’est pas contre-indiqué. Car l’eau reste l’ingrédient le plus simple pour se laver. C’est un composé neutre, ce qui n’est pas négligeable pour une peau sensible qui supporte si peu de chose. Mais l’eau du robinet est très calcaire parfois, elle peut donc dessécher la peau. Quant à l’eau trop chaude, elle peut l’irriter. L’idéal consiste à utiliser des produits adaptés, c’est-à-dire mentionnés « peau sensible » et « hypoallergénique ». Les soins conseillés pour ces types de peau sont souvent des produits sans rinçage, des laits, des lotions ou des eaux micellaires.

Produits de beauté

Le rituel japonais

Il est réputé pour multiplier les gestes non agressifs. Il commence par un nettoyage de la peau avec de l’huile, puis un autre nettoyage au savon, et il se termine par l’application d’une lotion.

Etape 1 : le démaquillage. Le rituel préconise l’utilisation d’une huile. Mais un lait démaquillant peut convenir. L’avantage est qu’il est plus facile à trouver un lait démaquillant formulé pour « peau sensible » qu’une huile. Il vaut mieux appliquer du bout des doigts, en évitant le contour des yeux. Idéalement, c’est un lait qui respecte l’intégrité de votre peau.
Etape 2 : pour laver votre peau après cet état, le produit à bannir, c’est le savon car il est trop desséchant. Le pain dermatologique lui, est simple et non agressif. Une lotion ou une eau micellaire conviendront tout aussi bien.
Etape 3 : pour le rinçage, rien ne vaut une brumisation à l’eau thermale. C’est un geste apaisant et rafraîchissant.

Pour être sûre d’avoir la bonne méthode, vérifiez que vous ne ressentez aucune sensation de tiraillement ni de rougeurs après le démaquillage. Sans cela, le produit n’est pas adapté à votre peau. Si vous avez les yeux sensibles, vous pouvez les rincer au sérum physiologique.

Et le corps ?

La peau du corps est moins sensible que celle du visage, car il est plus épaisse et moins exposée. Mais elle est souvent plus sèche. Mieux vaut choisir un produit sans savon pour la toilette, que ce soit un gel ou un pain dermatologique.

Une peau à imperfections : soulagez sans agresser

Pour les femmes à l’âge adulte en préménopause, le phénomène des imperfections est connu des dermatologues. Ils concernent surtout les peaux épaisses et grasses. Après la ménopause, c’est plus rare.

De quoi avez-vous besoin ?

Les peaux avec des imperfections sont mixtes à grasses. « Imperfections » est un mot très vague. Cela peut aller de trois boutons sur le bas du visage jusqu’à une forme d’acné tout à fait sévère. À moins que la peau soit sensibilisée par les soins dermatologiques assez forts, l’eau du robinet associé à des produits qui se rincent leur convient très bien. Ce sont des peaux plus résistantes que les autres, néanmoins mieux vaut les ménager et surtout ne pas les dessécher.

Deux rituels

Le rituel quotidien

Étape 1 : pour démaquiller, il est recommandé d’utiliser une texture de type micellaire qui va dissoudre avec ses huiles les particules de maquillage. Car quand la peau est grasse, les produits lavant sont souvent trop agressifs.
Étape 2 : laver à l’eau avec un gel sans savon ou pain dermatologique.
Étape 3 : en rinçage, une lotion douce et astringente, avec des actifs comme le cuivre, le zinc, la bardane ou le saule, est conseillée. Certaines personnes aiment utiliser des gouttes de citron biologique sur un coton avec un peu d’eau thermale : c’est parfait.

Vous pourrez toujours compléter ce rituel par un nettoyage de peau chez l’esthéticienne qui consiste en un gommage, suivi d’une extraction des comédons et de la pose d’un masque purifiant qui donnera de l’éclat à votre visage.

Le rituel hebdomadaire

C’est un peeling ou un gommage doux.

La toilette du corps

Sur le corps, une peau à imperfections, c’est quoi ?

L’acné touche également le décolleté et le dos, toutes les zones du corps où se trouvent des glandes sébacées. Sur le corps, on peut également observer des petits boutons qui n’ont rien avoir avec la peau grasse : ce sont les kératoses pilaires. C’est un défaut de renouvellement des cellules de l’épiderme. Pour cela, préférez une exfoliation, des cosmétiques à base d’urée ou même une crème anti-acné.

Le soin à l’orientale

Même si vous avez envie de vous frotter énergiquement la peau pour vous purifier, il faut savoir que les gestes doux sont aussi efficaces. C’est par exemple rester dans un bain de vapeur pendant cinq minutes, sinon un bain chaud. C’est aussi enduire la peau avec un savon noir ou une huile de jojoba. Et c’est gommer ensuite avec un gant Kessa ou un gommage à gros grain et puis rincer.

Une peau mature : gagnez en fermeté

Une peau déshydratée

Déshydratée dites-vous ? Néanmoins, mieux vaut éviter l’eau du robinet ou le frottement d’un coton trop abrasif. La peau avec l’âge se sensibilise. Elle a besoin d’un nettoyage de grande douceur.

Le nettoyage est bien sûr le premier geste anti-âge. Le simple fait de purifier sa peau la débarrasse de ses cellules mortes et booste son renouvellement interne. La toucher va relancer la microcirculation.

Le rituel du soir

À moins d’avoir la peau sensibilisée, le démaquillage peut se faire un peu plus musclé pour améliorer le renouvellement cellulaire. Les étapes de démaquillage, lavage et rinçage seront effectuées avec des produits concentrés en acides de fruits pour provoquer un peeling doux mais quotidien. On peut compléter par des ingrédients nourrissants type lait d’amande douce, huile d’olive ou huile de camélia. Une huile démaquillante pour les peaux matures ou une crème émulsionnante permettent de modeler son visage du bout des doigts.

Une ou deux fois par semaine, la peau mature apprécie un peeling aux acides de fruits.

Attention, zone fragile

La peau est plus fine sur la poitrine que sur le reste du corps et elle l’est encore plus en cas d’héliodermie, c’est-à-dire quand la peau est très affinée à cause d’un trop plein d’expositions au soleil. Dans tous les cas, traitez cette zone avec douceur.

Avec l’âge, la peau devient plus sèche sur le corps, car la production de sébum décroît. Au-delà de l’aspect inesthétique, il ne faut pas oublier que la peau a une fonction essentielle de protection. Plus la peau est intègre, mieux on est protégé des microbes et des agressions extérieures.

Envie de nous laisser un message ? Une remarque ?