Immobilier

Éco PTZ : une validité prolongée sur 3 ans

Rédigé par Maxime

L’Éco PTZ ou Eco Prêt à taux 0 est une solution de financement dédié à la rénovation de bien immobilier et proposée par les banques. Ce prêt fut proposé par la loi de finances 2009, une loi qui met en évidence certains critères
spécifiques concernant les travaux éligibles à ce type de dispositif. Par exemple, la réalisation de travaux de rénovation énergétiques constitue un engagement à faire afin de rendre plus écologique une habitation. L’un des changements récents est qu’une prolongation de 3 années supplémentaires a été prévue pour cette option de financement.

Un arrêt préalablement prévu pour fin 2018

La mise en œuvre de l’Éco PTZ fut votée dans la loi des finances 2009 par l’État et celle-ci fut renouvelée en 2016. Les particuliers avaient alors un délai de 2 ans afin de bénéficier de cette solution de financement.
Effectivement, sa validité devait s’arrêter le 31 décembre 2018. Néanmoins, quelques modifications ont été réalisées. L’une des réformes apportées est la reconduction de l’offre sur 3 ans. Les particuliers qui n’en ont pas encore bénéficié peuvent donc souscrire à l’Éco PTZ jusqu’à l’année 2021.

L’Éco PTZ et son fonctionnement

L’Éco PTZ est une offre de financement destinée principalement aux titulaires de biens immobiliers. Toutefois, son usage peut aussi servir aux bailleurs ou aux locataires. Dans tous les cas, il est donc utile de parler de résidence principale.

L’Éco PTZ peut se définir comme une prestation bancaire. Il est proposé dans la liste des crédits à la consommation au niveau des plateformes des banques en ligne. C’est la définition adéquate à cette solution de financement. L’Éco PTZ s’apparente à une avance de fonds avec un plafond de 30 000 euros. Ledit capital doit être destiné à des travaux de rénovation énergétique.
L’Éco PTZ dispose aussi d’un plafonnement de durée comme tout crédit immobilier. Le crédit est valable dans une durée de 3 ans minimum et de 10 ans maximum. Une extension avoisinant les 5 ans peut être accordée par les établissements bancaires après demande et selon le cas du demandeur. Durant la durée du contrat, celui qui souscrit au prêt doit s’acquitter auprès de la banque des mensualités. Néanmoins, les taux d’intérêt sont pris en charge par
l’État.

Pas de changement en ce qui concerne ses caractéristiques

Même si une reconduction a été initiée, les caractéristiques de l’Éco PTZ ne dénotent aucun changement notable. En effet, il s’agit d’un prêt conventionné par l’État. Cependant, cette solution de financement reste cumulable avec d’autres options de financement. C’est notamment le cas de l’aide octroyée par l’ANAH. Le PTZ est divisible en 2 depuis la dernière reconduction. Ainsi, les particuliers peuvent faire un emprunt d’une première tranche de moins de 30 000 euros. La deuxième tranche s’élève à la somme permettant de compléter le plafonnement du capital disponible. Cette tranche peut être obtenue dans les 2 ans suivant la première tranche. Cela permet d’optimiser la gestion du capital lors des travaux.

Envie de nous laisser un message ? Une remarque ?