Achat ou vente immobilière entre particuliers : mode d’emploi

Une des premières économies que l’on peut réaliser lors d’un achat ou d’une vente immobilière est de se passer d’intermédiaires. Cela permet de ne pas payer les frais d’agence, qui sont souvent à ne pas négliger, mais on ne peut pas gagner à tous les tableaux.
Si vous faites l’impasse sur les conseils d’un professionnel, vous devrez y consacrer du temps, prendre connaissance du marché où se situe votre bien immobilier, ainsi que vous mettre à jour sur les notions juridiques qui entourent la vente ou l’achat d’un appartement.

Dans cet article, nous partons du principe que vous souhaitez réaliser l’achat ou la vente de votre maison vous-même et nous allons vous conseiller étape par étape jusqu’à la négociation.

Transaction d’un bien immobilier entre particuliers : ce qu’il faut savoir

Vendre sans agence prend beaucoup de temps

Comme dit plus haut dans l’introduction de cet article, si vous faites l’impasse sur l’expertise d’un agent immobilier vous ne payerez pas ses horaires certes, mais vous le payerez en temps. La transaction de particulier à particulier nécessite un investissement en temps très important.

Le déroulé d’une vente immobilière reste très classique et connu de tous, mais lorsque vous devez tout gérer vous-même cela devient vite contraignant. N’oubliez pas que vous devez :

  • Fixer le prix de vente du bien immobilier
  • Rédiger une annonce qui attire de futurs acquéreurs
  • Prendre de belles photos qui mettront votre maison en valeur pour l’annonce
  • Prendre rendez-vous et faire réaliser les diagnostics adéquats
  • Organiser et réaliser les visites (généralement en soirée)
  • Négocier avec le ou les intéressés organisés la signature de l’avant-contrat (compromis de vente)

Estimer son bien immobilier : une première étape très importante

Après y avoir passé quelques années, y avoir vécu de nombreux souvenir, les propriétaires surestiment souvent leur logement. Les sentiments faussent souvent le prix réel, sachant que les acquéreurs sont de plus en plus informés sur les tendances de prix des transactions, il est très important de ne pas se laisser prendre au jeu des émotions, mais de surtout bien rester cohérent avec le tarif que l’on réclame pour son bien immobilier.

Petite maison au fond d'un jardin

De toute façon, cela est contre-productif de surestimer sa maison, car vous n’aurez à cause du prix que très peu de visites et il restera plus longtemps sur le marché.

Pour avoir une bonne estimation de son bien immobilier, il est essentiel de se référer à votre concurrence directe afin de connaître les prix en vigueur. Regardez les annonces qui sont dans une catégorie de maison ou d’appartement similaire, cela vous donnera une idée des prix de votre marché.

Vous vous êtes fait votre idée, mais vous souhaitez avoir un prix définitif ?

Passez par des professionnels de la vente, le mieux est de prendre rendez-vous avec deux ou trois agences immobilières de votre secteur. L’estimation est gratuite chez la plupart des agents immobiliers et cela ne vous engage en rien (notamment un mandat de vente par exemple).

Avec ces démarches, vous aurez une fourchette de prix réel pour vendre au mieux votre maison ou appartement.

Remarque : certains sites Internet, tels que Meilleurs Agents et effiCity, se sont spécialisés dan l’estimation des prix immobilier en ligne. N’hésitez pas à comparer avec les informations terrains que vous aurez pu recueillir par vous-même.

Réaliser une annonce immobilière efficace

Votre annonce immobilière doit être précise, claire et détaillée. Elle doit contenir tous les éléments nécessaires :

  • Surface (intérieur et extérieur)
  • Nombres de chambres
  • Équipement
  • Travaux ou non
  • Etc

Faites des photos de qualité ou le futur client pourra se projeter sans problème. Privilégiez un jour avec beaucoup de luminosité, rangez les pièces et appuyez sur les atouts de votre bien immobilier.

D’autres mentions doivent être indiquées comme les diagnostics immobiliers ou si votre bien est en copropriété (surface carrez, nombre de lots, charges annuelles,etc).

Différencier sa maison

Remarque : le site PAP de vente immobilière entre particuliers vous prodigue également ses conseils pour bien rédiger une annonce immobilière.

Réussir vos visites

Côté vendeur, les règles de bases sont très simples telles que ranger votre logement, aérer, entretenir les extérieurs pour le rendre le plus attrayant possible. Faites en sorte que les visiteurs se sentent déjà comme chez eux. Il est important aussi de se préparer aux possibles questions des acheteurs. Notez toutes les caractéristiques de votre logement pour pouvoir répondre facilement aux demandes et voir même les anticiper.

Côté acheteur, les visites sont le moyen pour vous de tout savoir sur le logement. N’hésitez pas à questionner les propriétaires, regardez, observez et testez.

Négocier : l’étape ultime

Il n’est pas toujours évident de négocier de particulier à particulier. Que ce soit du côté des vendeurs ou des acquéreurs, préparez vos arguments. À moins d’un bien immobilier irréprochable, il y a toujours des facteurs de négociation pour les deux parties. Il suffit de les exposer et d’être raisonnable dans vos demandes.

Dernière étape : récupérer les maisons

Une fois que cette étape est passée et que vous vous êtes mis d’accord sur le prix, il ne vous restera plus qu’a rassemblé les documents nécessaires au déroulement d’une vente immobilière puis de prendre contact avec vos notaires pour enfin signer et conclure la vente ou l’achat du bien immobilier.

Pour trouver un notaire près de chez vous, la meilleure solution reste le bouche-à-oreille ou le site Internet des Notaires de France.