Lifestyle

Protection et sécurité autour de votre piscine

Rédigé par Philippe

Bronzer au bord de la piscine
Depuis le décret mis en place, le 7 juin 2004, il est obligatoire d’installer une protection autour d’une piscine enterrée, qui n’est pas fermé. Ce décret a été mis en place pour éviter tous les risques de chutes et donc de noyade. Mais il est difficile de choisir entre la barrière de protection, l’alarme, la bâche ou encore l’abri de protection. En installant un de ces dispositifs, vous pourrez profiter en toute sécurité de votre piscine.

Les normes à respecter pour profiter pleinement de sa piscine

Il y a de nombreuses normes à respecter lorsque vous disposez d’une piscine, mais prenez par exemple la norme pour les barrières de sécurité. Il faut que la barrière de sécurité respecte la norme NF P 90 306.

Cette norme indique que la barrière de sécurité doit avoir une hauteur minimale de 1,10 mètre entre les points d’appui. Elle doit obligatoirement disposer d’un portillon à double verrouillage, qu’un enfant de moins de 5 ans ne puisse pas ouvrir. Et enfin elle doit être installée à un minimum d’un mètre du bord de la piscine.Transats au bord de la piscine

Le risque en cas de non-respect de l’une de ces normes

Si vous n’installez pas un dispositif de sécurité autour de votre piscine, vous êtes prêt à prendre de risque de recevoir une amende pouvant aller jusqu’à 45 000 €. Le constructeur ou l’installateur de votre piscine se doit de vous en informer, via une note technique, s’il ne le fait pas, il risque lui-même cette amende.

Ce qui existe en matière de système de sécurité pour les piscines

Il existe 4 différents dispositifs de sécurité, qu’il est possible d’installer autour d’une piscine. Vous pourrez donc choisir l’un de ces systèmes en fonction de vos préférences, pour leur côté pratique, esthétique, mais aussi celui qui vous semble le plus efficace pour protéger vos enfants.Eau bleue de la piscine

La plus connue, la barrière de sécurité

La barrière de protection se doit de répondre à la norme NF P 90 306, c’est un système très efficace pour empêcher l’enfant d’approcher du bord de la piscine sans un adulte. Cette barrière est fermée à clé par un double verrouillage et est donc infranchissable par un enfant. Vous pourrez retrouver différents types de barrières :

  • La barrière fixe : l’infrastructure ne peut pas bouger, ses poteaux sont enterrés dans le sol et complétés par des panneaux.
  • La barrière amovible : elle peut être démontée, les panneaux sont à enclencher dans les emplacements adaptés et prévus à cet effet.
  • La barrière escamotable : une barrière très esthétique, elle entre et sort du sol en fonction du besoin.

Le choix d’une barrière de sécurité comporte plusieurs avantages, comme le fait d’avoir différentes possibilités de styles et de matériaux, mais aussi le fait que c’est un système qui est quasi infranchissable.

Mais ce choix comporte aussi quelques inconvénients, comme le besoin d’un espace convenable, se veiller à ne jamais laisser d’objet autour pouvant donner la possibilité à l’enfant de grimper et le côté esthétique n’est pas toujours au rendez-vous suivant le choix.
La couverture pour piscines est pratique, en effet elle évite toute possibilité d’entrée dans la piscine, que ce soit pour un enfant ou un adulte, et elle protège la piscine de toute saleté. La norme a respecté pour les couvertures de piscine est l’a NF P 90 308. Comme pour les barrières de sécurité il en existe plusieurs types :

  • La couverture à barre : la bâche est tendue au-dessus de la piscine et en plus est renforcée par des barres
  • La couverture avec filet : un filet avec un maillage très fin et solide est tendu au-dessus de la piscine et, est attachée grâce à des sangles
  • La couverture à volet : ce système peut être automatique ou manuel, mais aussi hors-sol ou immergé. Ce sont généralement des lames de PVC de la taille du bassin.

Les avantages de ce système, c’est qu’il y a un dispositif empêchant tout passage sous la bâche, ça support un poids allant jusqu’à 100 kg, il est impossible de franchir le bassin. Mais aussi un côté pratique pour la piscine, il n’y a pas d’évaporation possible, les saletés sont moins présentes, très pratiques en hiver.

L’inconvénient principal, c’est qu’il faut bien penser à refermer la piscine avec le système, ce qui peut prendre un peu de temps suivant le choix.
Piscine à Ubud (Bali)

La couverture de sécurité, pour dormir sur ses deux oreilles

L’abri de piscine un double avantage

L’abri de piscine permet d’interdire tout accès à la piscine mais aussi de la protéger, tout en préservant sa chaleur. Si vous choisissez l’abri de piscine, il devra répondre à la norme NF P 90 309. Différents types d’abris sont possibles :

  • Un abri haut : une hauteur de plus d’1,80 mètre, qui permet de le laisser en place même si vous voulez aller dans la piscine
  • Un abri bas : à l’inverse, il faudra l’ouvrir, car il fera moins 1,80 mètre.
  • Un abri télescopique : cet abri s’ouvre grâce à un rail et il est possible de profiter pleinement du soleil
  • Un abri fixe : il ressemble à une grande véranda, la structure est fixée et ne peut bouger

Les abris peuvent être faits de différents matériels, ça permet de protéger la piscine et de rendre infranchissable l’accès à la piscine. Opté pour un abri de piscine permet de conserver la chaleur de celle-ci, de pouvoir se baigner même s’il fait mauvais et même en hiver.

En revanche, il est nécessaire de faire une déclaration de travaux, le risque d’humidité est élevé s’il les aérations sont mal faites, l’esthétique peut être remis en question suivant le matériel choisi, il faut régulièrement l’entretenir et l’installation doit généralement être faite par un professionnel.

L’alarme de sécurité, le plus discret

Un système de sécurité très discret, qui propage un son lorsqu’il a franchissement en direction du bassin et que la piscine n’est pas utilisée. Cette alarme doit répondre à la norme NF P 90 307 pour être acceptée. Il existe 2 types d’alarme de sécurité :

  • L’alarme immergée : ce type d’alarme se déclenche dès lors qu’il y a une chute dans le bassin
  • L’alarme périmétrique : elle fonctionne par système infrarouge, et se déclenche quand une personne franchit un limité déterminé grâce à 4 bornes.

Ce système comporte plusieurs avantages, c’est très discret, un signal sonore automatique est émis en cas de franchissement et l’installation est très facile. Cependant, il est préférable que ce système soit complémentaire à un autre dispositif de sécurité, car sinon ce n’est pas suffisant, c’est plus préventif. L’autre inconvénient, c’est que ça se déclenche n’importe quand, dès le moment où quelqu’un passe par là, ça peut être une personne, comme un animal ou encore le vent.

Avec l’un de ces systèmes de protection, vous pourrez profiter pleinement des journées ensoleillées, sans vous préoccuper de la sécurité. Enfin, il faut toujours garder un œil sur ses enfants, car une fois ces systèmes franchis, les dangers sont toujours présents dans la piscine, mais vous serez qu’il s’y trouve.
Profiter pleinement de sa piscine

Envie de nous laisser un message ? Une remarque ?